Les réalités de l’entrepreneuriat avec Marc-André Daoust

Marc-André Daoust, Directeur associé du Régime coop à l’Université d’Ottawa

Marc-André Daoust aime jongler avec différentes tâches et piloter des projets variés, comme c’est souvent le cas en entrepreneuriat. Après une première ronde d’études de premier cycle en psychologie et management, une seconde ronde en politiques publiques et une troisième ronde en éducation à l’Université d’Ottawa, il a opté pour la maîtrise en éducation , ce qui l’a conduit de l’enseignement au primaire à l’administration universitaire.

Ce touche-à-tout travaille au sein de l’équipe coop de l’Université d’Ottawa, où il a occupé différents postes. En tant que directeur associé, son rôle actuel est de superviser l’ensemble des activités du régime coop. Dans le cadre de ses fonctions, il a notamment contribué à la mise sur pied de plusieurs programmes pour aider les étudiantes et étudiants coop à développer leur esprit entrepreneurial en travaillant dans une jeune pousse ou se lançant à leur compte.

Faire de nouvelles expériences et créer de nouveaux programmes pour favoriser la réussite des membres de la population étudiante : voilà les deux choses qui motivent le plus Marc-André Daoust dans son travail. Intrapreneur dans l’âme, il est toujours à la recherche d’idées novatrices pour la communauté universitaire.

Que signifie pour vous l’entrepreneuriat?

Pour moi, c’est la capacité de sortir des sentiers battus, de trouver les solutions innovantes en faisant preuve de créativité. Il ne s’agit pas uniquement de voir des options ou des possibilités de changement, mais de prendre le risque d’essayer de faire bouger les choses.

Qu’est-ce qui fait de vous un entrepreneur?

Je me vois plutôt comme un intrapreneur. Mon rôle dans l’administration universitaire m’offre la chance d’examiner ce que nous faisons et nos façons de faire en continu. Au fond, je suis quelqu’un qui aime régler des problèmes et convaincre les gens d’essayer de nouvelles solutions et de se lancer dans de nouveaux projets. Et je vois les échecs comme des occasions d’apprentissage; les leçons que j’en tire m’aident à améliorer le projet suivant.

Qu’ajoute à votre vie votre esprit entrepreneurial?

Il m’a été très utile pour me rendre là où je suis aujourd’hui. J’ai toujours procédé par essai et erreur, en quelque sorte. Même si j’ai une forte tendance analytique, c’est mon esprit entrepreneurial qui l’emporte quand il est question de mettre en œuvre de nouvelles idées. Ça m’aide aussi quand les choses ne fonctionnent pas comme prévu, parce que je veux absolument comprendre ce qui n’a pas marché en vue de la prochaine fois. Parce qu’avec moi, il y a toujours une prochaine fois!

*Cet article a été publié dans le cadre de la campagne Les réalités de l’entrepreneuriat de 2021–2022.

--

--

--

L’incontournable pour tout ce qui se trame en #entrepreneuriat à 𝘂𝗢𝘁𝘁𝗮𝘄𝗮 |🚀| 𝘂𝗢𝘁𝘁𝗮𝘄𝗮’s go-to destination for all things #entrepreneur

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
eHub uOttawa

eHub uOttawa

L’incontournable pour tout ce qui se trame en #entrepreneuriat à 𝘂𝗢𝘁𝘁𝗮𝘄𝗮 |🚀| 𝘂𝗢𝘁𝘁𝗮𝘄𝗮’s go-to destination for all things #entrepreneur

More from Medium

Why TATA has sponsored IPL?

Does More Money Really Mean More Problems? Let’s Look at Elon.

Inflation has gotten out of control while the RBA has been asleep at the wheel

The relation between my new invention and the five monkeys experiment.